Wayang Kulit / Marionnette d'ombre Indonésienne

Partager

                   

Wayang Kulit (Marionnette d'ombre) est une représentation marionnettes du théâtre traditionnelle de l'histoire Ramayana et Mahabarata, très appréciés par le peuple Indonésien depuis des siècles, depuis l'époque des royaumes javanaises jusqu'à ces jours.

Les marionnettes sont présentées derrière un écran blanc allumé par une lanterne. Ainsi, de tradition, les spectateurs et invités respectables ne voient que l'ombre des personnages (dont le nom "Marionnette-d'ombre) qui se montrent les uns après les autres avec la narration du conteur de marionnette. Chaque marionnette a une tige à chaque mains permettant de le faire animer.

Wayang s'est développé à partir du 9ème et 10 ème siècles comme un des médias pour la réalisation de scénarios sur des thèmes des épopées Ramayana et Mahabharata, un thème très chère à l'hindouisme, décrivant le lute entre le bien et le mal, représentés par la famille Pandava et Kurava.

L'histoire est ainsi très codifiée avec ses propres valeurs à enseigner de chaque épisode, bien que les Dalang (conteur) peuvent en ajouter ses propres messages selon l'époque et selon l'occasion du jour. Ainsi autres que les enseignements des moralités et mystiques le Wayang peuvent aussi donner l'occasion pour passer les messages à la populations ou aux pouvoirs locales de sentir les grognes et la température locales.

Chaque personnage porte aussi sa propre caractère et représente ainsi une personnalité / tempérament et qualité d'homme. La forme de chaque Wayang Kulit est ainsi codifiée de sa couleur et formes pour le reconnaître même par son ombre, et aussi pour représenter sa personnalité.

Par exemple, Arjuna représente la noblesse, la politesse, et le courage. Son personnage est mince, raffiné avec peu de décoration, et un visage noir, représentant la sagesse.

Aujourd'hui le wayang fait aussi partie de la décoration de la maison, et les gens choisissent les personnages qu'ils souhaitent présenter dans un coin de la maison, ou à l'entrée, selon la saison et selon le jour (et selon l'invité du jour).